Les résultats de l’élection présidentielle apportent avec eux l’annonce d’une nouvelle victoire des valeurs de liberté et de fraternité sur celles de haine et de repli sur soi incarnées par le Front National. C’est la preuve que la mobilisation et l’engagement de chacune et de chacun a porté ses fruits. Malgré tout, le mot « victoire » est à prononcer à demi-mot. En effet Marine Le Pen a obtenu près de 34% des suffrages exprimés, ce qui est une première dans l’histoire de notre V ème République. Auparavant, jamais un parti d’extrême-droite n’avait réussi à s’approcher de si près du pouvoir. Ne l’oublions pas : 10,6 millions de voix pour un parti haineux et fasciste, c’est 10,6 millions de voix en trop. Gardons bien ça en tête pour que notre engagement pour la paix et la tolérance persévère au quotidien jusqu’à ce que ce chiffre soit réduit à néant.

 

La campagne présidentielle et l’Odyssée aux belles promesses s’achèvent mais les problèmes et difficultés que rencontrent les jeunes au quotidien sont toujours présents : Jeunes délaissés face à la pauvreté et à l’austérité ;  Manques de moyens et d’investissement dans l’éducation ; Manque de professeurs ; Classes surchargées ; Une filière professionnelle laissée pour compte et des inégalités toujours plus ancrées entre les territoires… Sans oublier que des milliers de mineurs dorment encore chaque soir dans la rue à défaut de se voir proposer une solution de logement stable. Dans ce cadre, nous attendons que le nouveau président de la République, Emmanuel Macron, soit à l’écoute des préoccupations de la jeunesse de ce pays et qu’il mettra tout en œuvre pour que plus jamais un seul jeune ne se sente oublié et délaissé par les dirigeants et les politiques de ce pays.

 

Toutefois nous appelons à rester vigilant sur le virage excessivement libéral qu’Emmanuel Macron souhaiterait faire prendre à la France. Nous attendons du nouveau Président qu’il agisse pour que nous ayons tous de vraies perspectives d’avenir, loin du chômage et de la précarité.

Share This