[vc_row][vc_column css= ».vc_custom_1480510544012{padding-top: 10px !important;padding-right: 10px !important;padding-left: 10px !important;background-color: rgba(255,255,255,0.6) !important;*background-color: rgb(255,255,255) !important;} »][vc_column_text]La FIDL le syndicat lycéen se réjouit des avancées annoncées dans le plan « Bien-être et santé des jeunes » par le Président de la République. L’organisation avait été auditionnée et estime que ses revendications ont été entendues.

Le syndicat valide notamment trois mesures qui répondent directement à ses revendications :

  • La création d’un Pass santé, permettant un accès direct aux soins, et pouvant déboucher sur la consultation d’un psychologue gratuitement. Dans une période où la violence et le stress sont de plus en plus fréquents, cette accession facilitée à une aide psychologique ne peut être que bénéfique.
  • Le développement et le renfoncement des compétences des Maisons des Ados,garantissant leur accès pour tous. La médiation doit être au cœur des relation avec les jeunes pour qu’ils se sentent écoutés et aidés.
  • Le renforcement de la présence des médecins scolaires pour permettre à tous les jeunes de bénéficier d’entretiens avec un professionnel, et avoir un suivi médical sans être tributaire de la situation financière de ses parents.

Ces mesures innovantes ne pourront être mises en place de façon efficace sans le soutien des organisations de jeunesse qui peuvent les rendre visible auprès des principaux concernés. La FIDL restera vigilante quand à l’application de ces mesures et appelle le comité interministériel nouvellement créé à l’impliquer dans leur mise en œuvre pour une véritable efficacité.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]