Aujourd’hui, c’est la journée de la femme. Bien sûr il y a eu des avancées en matière d’égalité femmes / hommes comme la parité sur les listes électorales, la normalisation de l’IVG, un peu plus de femmes dans des postes à haute responsabilité. Malgré toutes ces victoires, il reste encore beaucoup de chemin à accomplir.

Dans nos lycée, les préjugés font que les femmes sont plus guidées vers les filières de type L ou dans les bac pro artistiques et tertiaires. C’est quand même inadmissible que nous, les hommes, soyons considérés comme intellectuellement trop médiocres pour les filières littéraires ! Et on ne parle même pas des inégalités face à la loi, au travaille et dans la vie de tout les jour (pisse debout pour toutes ! :p).

Encore aujourd’hui, on explique à des femmes que si elles ont été violée c’est à cause de leur tenue trop légère ! Actuellement, de nombreux candidats conservateurs désirent encore (derrière les apparences) l’interdiction de l’IVG, la suppression du lanning familial et que la femme reste au foyer toute la journée.

Au 21ème siècle, on comprend mal comment cela peut être possible. Peut-être l’expression de leur frustration personnelle ? Quoi qu’il en soit, cela montre que rien n’est gagné et qu’il faudra toujours se mobiliser pour conserver nos acquis. Mais rien n’est perdu non plus et la journée de la femme ne devrait pas être le seul moment de l’année ou nous parlons des droits des gemmes. Au contraire, dans un réel soucis d’équité, nous devrions en parler est se battre pour tous les jours ! Non au machisme ! Oui à la liberté de la femme !

Allez les frangines osez poser vos ovaire sur la table !

Antonin Almeida

Share This