La FIDL, le syndicat lycéen, a participé aux rassemblements organisés pour la fête du travail qui ont réuni plus de 100 000 personnes partout en France. Au vu du contexte électoral, cette mobilisation était l’occasion de rappeler l’opposition des lycéens au Front National  Marine Le Pen.
La FIDL, le syndicat lycéens, s’oppose à une vision du monde du travail organisée selon la « priorité nationale » de Marine Le Pen qui augmentera la concurrence entre les travailleurs et légalisera les discriminations. Le Front National cherche à instrumentaliser à des fins électoralistes les peurs liées à la montée du chômage en utilisant les étrangers comme des bouc-émissaires alors qu’ils ne sont pas responsables de la situation de crise que connaît la France. Les jeunes attendent de vraies proposition et de vraies solutions pour lutter contre la précarité alors que le FN de Marine Le Pen, ne fera qu’accentuer les problèmes en divisant la jeunesse !
Les lycéens refusent de vivre dans un pays dirigé par un parti raciste, xénophobe, sexiste, homophobe et opposé aux valeurs de la démocratie. Ils se battront jusqu’au second tour pour défendre les valeurs d’égalité et de vivre-ensemble de notre République. Toute la semaine, des actions seront organisées partout en France pour faire barrage au Front National et lutter contre l’abstention.
La FIDL, appelle un maximum de lycéens à se joindre au concert organisé ce jeudi 4 mai à Paris – Place de la République à 18H00 afin de montrer que face à la haine, face à Le Pen, la République réplique !
Share This