« Non à la haine, non à Le Pen » : SOS Racisme lance une campagne pour contrer l’extrême droite en France

 

La FIDL participe au lancement de la campagne de communication de SOS Racisme visant à mobiliser la jeunesse afin de contrer la vision de la France proposée par l’extrême droite.

À l’approche du premier tour des élections présidentielles, Marine le Pen est en effet plus que jamais susceptible de se qualifier au second tour et d’ainsi nous replonger, en bien pire, dans la situation de 2002. Pourtant l’indignation et la mobilisation face à cette situation ne se manifestent pas avec la force que l’on pourrait espérer dans l’opinion publique et parmi des candidats bien peu aptes à proposer un modèle de société fraternelle, antiraciste, laïque et ouverte.

A travers cette campagne, nous voulons donc rappeler que la présence de Marine le Pen au second tour – que nous refusons de tenir pour acquise – ne ferait que dégrader un climat déjà extrêmement délétère dans notre pays. Pour lutter contre le danger de cette promesse d’un avenir traversé par les haines, cette campagne veut mettre en avant une autre vision : celle, majoritaire dans notre pays, d’une France belle, unie, métissée et heureuse de sa diversité.

Avec la campagne #onestpareil, nous voulons montrer que, s’il existe au sein de la population française des différences d’origine ou de religion, nos similitudes nous rapprochent. Nous partageons en effet les mêmes passions, les mêmes activités, les mêmes valeurs et les mêmes angoisses du quotidien. La campagne vient illustrer cette idée en mettant en scène dans des affiches des jeunes de 15 à 25 ans à l’attitude heureuse, manifestement d’origines différentes, mais liés par un élément vestimentaire ou un accessoire communs. Sur ces affiches est apposé le slogan : « Mon pote et moi, #onestpareil », tout en rappelant l’enjeu électoral derrière cette prise de parole avec la formule « NON À LA HAINE, NON À LE PEN ».

Du mardi 11 avril aux échéances électorales, ces affiches physiques, accompagnées d’un ensemble de happenings et d’outils digitaux permettant aux gens de s’emparer véritablement de cette campagne, auront pour but de créer un mouvement, à la fois dans le monde physique et sur les réseaux sociaux afin de mobiliser les jeunes Français. Chacun sera encouragé à publier des photos avec le hashtag #onestpareil.

Pour participer à la campagne, contacte-nous !

Share This