histoire002

La Fédération Indépendante et Démocratique Lycéenne est un syndicat lycéen né en 1987 à la suite du mouvement contre la loi Devaquet qui voulait instaurer la sélection à l’entrée des universités.
Grâce à notre mobilisation, la loi a été retirée et le ministre a été obligé de démissionner. La FIDL a été créée quelques mois après ce mouvement par des lycéens militant chez SOS Racisme ainsi que d’autres jeunes ayant pris part au mouvement. Les deux combats centraux de l’organisation sont donc la lutte contre les inégalités et la lutte contre les discriminations.
La FIDL a, depuis sa création, participé à de nombreux mouvement sociaux et obtenu de grandes victoires, en voici quelques exemples :

mie

La FIDL défend les lycéens sans-papiers : depuis sa création, la FIDL a organisé de nombreuses mobilisations contre les expulsions de lycéens sans-papiers. C’était par exemple le cas en 2013. Elle a aussi hébergé dans son local pendant deux mois et demi 40 Mineurs Isolés Étrangers (MIE) qui allaient au lycée le jour mais dormaient à la rue, afin de leur trouver un hébergement.

manifestation-contre-ed-2002

La FIDL a agi pour promouvoir le vivre-ensemble : elle a participé aux manifestations contre le FN aux présidentielles de 2002 et aux élections européennes de 2014. Elle était présente pendant les manifestations pour le mariage pour tous. Elle a participé à la manifestation de soutien à Christiane Taubira en 2014 après qu’elle ait été victime d’insultes racistes.

photo-cpe

La FIDL est descendue dans la rue contre des lois qui allaient précariser les jeunes : en particulier, elle a obtenu la suppression du Contrat Première Embauche de Villepin (2005) qui voulait instaurer un SMIC moins bien payé pour les jeunes. Elle s’est aussi mobilisée contre la loi travail en 2016 qui voulait donner plus de pouvoir aux patrons au détriment des travailleurs.

manifestation-projet-de-loi-dev

La FIDL s’est battue pour obtenir des droits lycéens, à l’issue des différents mouvements lycéens des années 1990, les lycéens ont gagné le droit d’affichage, de réunion, de publication et d’association ainsi que le droit d’être représentés avec les instances de la démocratie lycéenne (délégués de classe, CVL, CAVL, …).

La FIDL s’est mobilisée pour une éducation de qualité partout et pour tous, depuis 1987, elle a participé à tous les mouvements contre les suppressions de postes dans l’éducation nationale, contre les réformes qui risquaient d’augmenter les inégalités dans les lycées ou dans les universités.