Suite au dramatique événement survenu hier au lycée Alexis-de-Tocqueville, à Grasse, la FIDL, le syndicat lycéen, présente ses respects aux dix victimes blessées ainsi qu’à leurs familles. Cet acte d’une extrême gravité est à condamner, et si nous cherchons à comprendre ce qui a poussé le tireur à commettre cette attaque, c’est avant tout pour se prémunir de tels drames à l’avenir.

La FIDL condamne la récupération électoraliste par M. Christian Estrosi de cet événement.

Les mesures de sécurité déjà mises en place sont largement suffisantes : rien n’aurait pu empêcher cet adolescent, manifestement instable psychologiquement, de passer à l’acte une fois qu’il s’était décidé. Encore une fois, la FIDL appelle à investir plus de moyens dans la prévention, notamment dans le suivi psychologique des élèves, dont ce lycéen aurait eu grand besoin.

Share This