Génocide contre les Tutsis au Rwanda, la vérité maintenant.

 

Les organisations de jeunesse politiques, syndicales et associatives de France et d’Europe appellent ensemble les candidats à dire la vérité sur les responsabilités francaises et à mettre fin à l’impunité des génocidaires vivant en France.

Le 7 avril 1994, commençait le génocide contre les Tutsis au Rwanda, qui fit plus d’un million de victimes en trois mois. 

En ce jour de commémorations, nous leur rendons hommage et nous tenons aux côtes des rescapés et de leurs proche. Nous participons aux commémorations en France, en Europe et au Rwanda.

Ensemble, nous appelons les candidats républicains a l’élection présidentielle à enfin, 23 ans aprés, dire la vérité : des responsable, de droite et de gauche, placés au plus haut niveau de l’appareil d’Etat francais à la fin du second septennat de François Mitterand , ont mené une politique secrète de collaboration avec le régime génocidaire au Rwanda avant, pendant et après le génocide.

On ne peut lutter contre le racisme et l’extrême-droite sans mettre un terme à l’omerta qui règne en France concernant ce génocide, acte le plus violent auquel le racisme puisse mener.

La France héberge un nombre record de génocidaires et leurs complices, trop souvent en toute impunité. Nous appelons les candidats à s’engager avec clarté pour mettre un terme à cet inacceptable état de fait.

 

Une tribune internationale, « Pour la fin de l’impunité pour les génocidaires et leurs complices ! »,signée par de nombreuses personnalités de divers horizons,est publiée ces jours-ci dans la presse internationale (cf www.egam.eu) 

Depuis 2014,nos organisations sont engagées ensemble dans l’initiative « Génocide contre les Tutsis:la vérité, maintenant! »,lancée et coordonée par le Mouvement antiraciste européen – EGAM après l’annulation par la France de sa participation aux 20e commémorations du génocide.

Des personnalités comme beate Klarsfeid,la journaliste et écrivaine Zineb El Rhazaoui , le dessinateur Jul, le romancier Boubacar Boris diop,l’auteure féministe Mona Eltahawy,…font partie de notre délégation qui se trouve actuellement au Rwanda,pour la 4ème année.

 

Share This