En tant que jeune de la FIDL (Fédération Indépendante et Démocratique Lycéenne), je viens vers vous par la présente pour vous informer que nous lançons une campagne de sensibilisation à l’approche de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie qui se déroulera ce vendredi 17 mai.

Pourquoi cette campagne ? 
Suite au rapport annuel alarmant de SOS Homophobie qui fait état de plus de 231 agressions physiques recensées en 2018, nous sommes, en tant que jeunes et lycéen(ne)s révolté(e)s par cette situation. En effet, nous sommes contre les discriminations et la haine des autres.

C’est pour cela que nous avons décidé de nous mobiliser et de mobiliser les lycéen(ne)s et plus globalement la jeunesse pour agir et montrer à l’opinion publique qu’il est urgent d’agir !
Ainsi, à travers une campagne sur les réseaux sociaux, mais également d’affichage grand public, de rencontres, de débats, d’échanges, etc. nous affirmerons que :


« L’homosexualité n’est pas un problème, l’homophobie en est un. »


L’objectif de cette campagne est donc de montrer qu’il n’y a pas de fatalité face à la montée de l’homophobie, aux violences et aux discriminations. 

Face à cette situation, les lycéen(e)s mobiliserons plus que jamais pour faire barrage à la haine.Nous nous devons tous et toutes de rester unis et solidaires.

La FIDL a besoin de vous !
Pour mener à bien cette campagne et inciter tous les jeunes à lutter contre l’homophobie et contre la haine des autres, la FIDL a besoin de tous les lycéen(e)s et de l’ensemble de la jeunesse.
Ainsi, les portes paroles du syndicat se tiennent à votre disposition pour vous apporter plus d’informations sur cette belle initiative et pour témoigner de leur engagement sur le « vivre ensemble » et pour les droits des lycéens.

PS : cette campagne de sensibilisation est réalisée en partenariat avec SOS Racisme, Sportitude France et la Dilcrah