La FIDL, le syndicat lycéen, accueille favorablement les annonces du Président de la République, Emmanuel Macron, sur les quartiers populaires ce mardi 14 novembre à Tourcoing.

Depuis plusieurs années, l’organisation lycéenne dénonce un manque de moyens et d’accompagnement pour lutter contre les inégalités et les discriminations. Les mesures annoncées semblent aller dans le bon sens, même si les lycéens attendent la mise en œuvre concrète de ces mesures.

La FIDL est satisfaite de retrouver certaines de ses propositions pour la jeunesse dans les annonces du Président de la République mais revendique l’élargissement de certaines d’entre-elles :

  • La création d’un pass culture pour les jeunes à 18 ans : la FIDL demande l’élargissement de cette mesure à tous les jeunes et pas seulement à ceux des quartiers en politique de la ville car l’accès à la culture est au cœur de l’émancipation de la jeunesse.

  • Des aides pour passer son permis de conduire : la FIDL demande à ce que le code de la route soit passé gratuitement au lycée car cela fait parti de la formation citoyenne et cela permettrait de lutter contre les inégalités en matière de transport entre les jeunes.

  • L’obligation pour les collèges de trouver un stage à leurs élèves de 3ème : Cette mesure, longtemps revendiquée par le syndicat lycéen est un grand pas en avant dans la lutte contre les inégalités entre élèves et les discriminations dans l’accès aux stages.

Cependant, la FIDL tient à souligner le paradoxe du Président de la République qui fait des annonces positives pour les jeunes des quartiers populaires tout en cherchant à les empêcher d’accéder à l’enseignement supérieur. En effet, l’introduction de la sélection à l’entrée des universités conduira à une discrimination dans l’accès à la fac au détriment des lycéens des quartiers populaires ou des filières professionnelles et technologiques qui seront les premières victimes de cette mesure.

C’est pourquoi la FIDL appelle tous les lycéens à organiser des assemblées générales dans leurs lycées et à descendre dans la rue ce jeudi 16 Novembre.

Share This